Initiative pour une immigration modérée

gentil méchant.gif


Ne confondons pas tout. Le débat bat son plein sur fond de sentimentalisme.
Il est question avant tout de voter sur quelque chose de bien tangible avec rationalité et cartésianisme ; tout comme lorsque la justice émet un jugement, avec la rigueur, la diligence et l’humanité qui se doivent.

Arrêtons de voter avec les sentiments ou la peur et votons plutôt avec la raison. Peu importe la position que l’on prenne, le plus important est d’exercer son droit de vote avec diligence et non en laissant le parti pris prendre le dessus. À la longue, voter de manière non responsable tuera notre démocratie, notre indépendance et notre souveraineté. Quel pays est-ce que l’on lègue aux générations futures ?

Le camp des personnes contre l’initiative craint perdre des emplois ou perdre des forces de travail pour le pays. Certaines personnes imprégnées de dogmatisme sont révoltées qu’on doive exclure des personnes.
Alors que les personnes du camp pour l’initiative, constatent que le pays n’est pas extensible en matière de logements, emplois, occupation du sol, infrastructures, services publics, … En treize ans seulement la population a cru d’un million d’individus provenant de l’immigration.

Ce n’est pas facile de jouer les Cassandre, mais vu l’irresponsabilité de nos dirigeants politiques, téléguidés par les partis politiques de gauche et du centre, une correction doit être proposée, vu que nous avons la chance de disposer d’une démocratie directe.

Nous avons suffisamment donné sa chance à cette Union européenne, qui a prouvé qu’elle dysfonctionne de partout et est au service du grand capital ; qui agit contre la démocratie et sa propre population. Voulons-nous donner également ce calvaire à la population suisse ?

Votons enfin OUI à cette mise au point avec cette Union européenne qui a dégénéré depuis sa création.

Commentaires

  • "La Suisse étouffe", comme le dit l'Association pour une Suisse Indépendante et Neutre (ASIN). L'initiative Ecopop avait déjà évoqué comment la pression démographique induite par une immigration massive pouvait faire pression sur notre sol au sens le plus naturel du mot. Ces chiffres ne sont pas naturels; ils ne pourraient pas même, et de loin, être ceux de notre propre renouvellement démographique.

    Puisque nous devons protéger l'environnement mis sous pression dans cette ère de l'anthroposphère, nous devrions saisir la stagnation voire le relatif déclin démographique de l'Europe comme une chance, et comme un modèle. En lieu et place l'Europe se met volontairement sous la pression des populations grandissantes croisées d'Afrique et du Moyen-Orient... et la Suisse, derrière, finit sous la pression de l'Europe. Il faut absolument y mettre un simple frein pour contrôler l'évolution du peuplement de notre territoire, tout comme l'évolution du marché du travail, etc., et voter oui.

    Sans quoi nous nous retrouverons avec des entreprises et un marché qui ne pourra plus être à notre image, ni à l'image de notre modèle éthique si similaire aux pays nordiques, et ce pour des raisons systémiques.

  • Doit-on avoir la même opinion après le Covid-19 qu'avant ?

    Doit-on préférer "1974" ou Oltramare ?

  • "Doit-on préférer "1974" ou Oltramare ?" On suppose que CEDH veut dire 1984 et non 1974, mais ce n'est qu'une hypothèse. Mais que vient faire Oltramare là-dedans ? Ah oui, j'ai compris : l'UDC est un parti fasciste aux yeux des andouilles PLR/PS, notre UMPS...
    Ce qui prouve que le matraquage de la propagande finit toujours par fonctionner chez les esprits faibles...

  • Si ça continue... avec ces andouilles de PLRPS, va falloir réserver deux mois à l'avance une "tranche horaire" de promenade sur un sentier de randonnée pédestre.

    Avec tous les crétins qui déboulent en ce moment en montagne, plus moyen d'aller dans un "coin perdu" pour avoir la paix.

Les commentaires sont fermés.