15/12/2018

Budget de la Ville

budget.jpg



Mon discours d'entrée concernant la séance du Conseil municipal concernant le BUDGET DE LA VILLE DE GENÈVE 2019

Monsieur le président,
Mesdames et Messieurs du Bureau,
Mesdames et Messieurs du Conseil municipal,

Définition de l’Académie française. Indépendance … « c’est l’état de jouir d'une entière autonomie à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose ».

Souvent nous avons pu voir l’un ou l’autre des groupes parlementaires aller contre les intérêts des citoyens (notamment si une proposition constructive provient d’un parti adverse), mais vers les intérêts de son Conseiller administratif élu. Il faut préciser qu'il faut une séparation des Pouvoirs pour garantir une bonne démocratie.

Sachez qu’il ne devrait pas y avoir de vision de parti, mais plutôt une vision collective des intérêts des citoyens.
Cette année il y a eu beaucoup de remous dû à :
• d’un coté la presse qui est de plus en plus intéressée par les petits secrets notamment de pratiques de mauvaise gestion … que ce soit de la non-maîtrise (incompétence) ou … des largesses avec l’argent public
• d’un autre coté, les citoyens, qui sont chaque fois plus sous pression, veulent plus de justice et équité …. Et surtout de justesse dans la gestion de son argent « public ».


Les groupes parlementaires, à l’exception des indépendants, ont fabriqué une recette miracle … qu’est le budget … en négociant, en cooptant.
Ces partis politiques ont sacrifié des lignes budgétaires … en faveur d’autres associations … souvent amies…

En qualité d’indépendant, ce qui garantit pleinement une INDÉPENDANCE face à l’influence des courants de partis nous ne pouvons que soutenir projet d’ouvrir les abris à l’année. La pauvreté est nos seulement visible … mais en plus l’on laisse les personnes dans l’espace public … sur un carton …. sur un banc… C’est indigne de Genève.

Les personnes plus faibles ont besoin de l’aide de l’État malheureusement, et ceci n’est pas … qqch de facile.
Je tiens encore à préciser que les animaux notamment ceux … abandonnés au Refuges de Darwin … sont innocents et doivent être soutenus.

En toute indépendance, je … nous … les indépendants … voteront ce budget… mais en tenant compte des intérêts du citoyen.

Commentaires

Décidément, je n'arrive pas à comprendre pourquoi votre profil ne plaisait pas au PS. Quand on voit les Thévoz ou Carasso, on remarque que vous les dépassez aisément surtout en éthique.

Écrit par : Valérie | 15/12/2018

Bonjour M. @Alonso Unica,

Vous dites à juste titre:"Les personnes plus faibles ont besoin de l’aide de l’État malheureusement, et ceci n’est pas … qqch de facile."

Je me suis arrêté sur le terme "malheureusement". Le "malheureusement" est bien dit s il qualifie la situation de ces gens qui ont besoin d être aidées. Par contre, ce n est pas "malheureusement" pour le budget de l Etat.

Pardonnez moi de monter sur un grand cheval en disant que tout d abord l état a l obligation de le faire car c est le respect de la charte des Droits de l homme/l humain, charte signée en 1950 à Genève même! Cette charte stipule le respect certes de l homme mais aussi le respect des conditions de vie de l Homme, conditions qui doivent être dignes de ce droit et de l Homme.

On ne chipote pas trop à dépenser dans l entretien des routes et des autoroutes, ni sur les gros gros chantiers un peu partout à Genève ni sur le coût exorbitant du Ceva (et allez non plus sur les dépenses de l Exécutif genevois tant qu on y est!) et non plus pour le fibre optique ....etc...

Néanmoins, on va taper sur les subsides d assurance maladie et sur les frais de l Hospice général et sur l ancienne fameuse OAPA. Je dirais même c est le droit de ces gens et c est l obligation et le devoir de l Etat de le faire pour l "entretien" aussi des droits de ces pauvres gens ...et Amen!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/12/2018

Les commentaires sont fermés.