30/11/2018

Transparence à géométrie variable au PLR

transparence.png



Maudet, Luscher, deux règles différentes de conduites ?

J’ai souhaité me pencher sur la transparence, car les problèmes soulevés par la Cour des comptes sur son audit de la ville de Genève, relèvent également du domaine de la transparence outre de la gouvernance, et que le Conseil municipal de la Ville doit traiter cet aspect. En faisant des recherches sur internet, je me suis dit qu’il serait intéressant de prendre les idées qui sont véhiculées par les hommes politiques en Suisse, et quelle fut ma surprise d’entendre le vice-président du PLR national (Christian Luscher) s’exprimer sur le domaine !.

Alors que Fribourg et Schwitz ont accepté le 4 mars 2018 les initiatives cantonales portées par les jeunes socialistes sur la transparence des financements des partis politiques, ce dernier s’oppose à cette forme de transparence des partis et de donner la liste des donateurs, explique-t’il lors d’une interview de la RTS (https://www.rts.ch/info/suisse/9383775--la-transparence-d...), selon lui « la question est de savoir si les partis, et également les parlementaires dont je fais partie, sont des gens qui sont indépendants des donateurs des partis politiques … règle du parti qu’aucun donateur dépasse 5% … des donations totales au parti. Ce qui assure qu’aucune entreprise, aucune banque, aucun individu n’ait une emprise sur le parti. ».

Vraiment ?
Ce n’est pas ce qu’il prône concernant un dossier interne du PLR national, à savoir l’« affaire Maudet ». Aurait-il changé d’opinion si vite, sur la transparence des élus de son parti ?

De plus, ce dernier donne un exemple qui me ferait dresser les cheveux sur la tête, si j’en avais !
Selon ce dernier, et en s’opposant que les partis doivent donner la liste des donateurs donne un exemple scandaleux et dit « nous vivons dans un pays dans lequel la sphère privée est encore protégée… …moi je peux, par exemple, avoir envie de donner de l’argent au parti socialiste sans que ça se sache … » (Minute 02:58 de l’interview de la RTS).

Il y a encore du travail au sein du PLR pour comprendre ce qu’est la transparence.

Et si le PS recevait de l’argent des partis opposants, par exemple du PLR ou même de la part, pourquoi pas du vice-président du PLR national ? Est-ce qu’il n’y aurait pas un problème, une sorte de « corruption de la démocratie ? ».

Sous l’angle de vision de ce qu’est la transparence, le vice-président du PLR ouvre une boîte de Pandore qui pourrait révéler aux citoyens beaucoup d’incohérences d’actions politiques.

16:30 Publié dans Air du temps, Etat, Genève, Gouvernance, Humeur, Pensées, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Tout et son contraire - l'habile rhéteur

Écrit par : integre | 01/12/2018

"Et si le PS recevait de l’argent des partis opposants, par exemple du PLR ou même de la part, pourquoi pas du vice-président du PLR national ?"


Euhhh ... voyons ... pourquoi "si" ?

Les cryptomonnaies sont discrètes, vous savez.

Par exemple le crypto-"Service-Retour".

Sérieusement, il va bien falloir se poser un jour la question ...

Est-ce que l'on nait politicien de pseudo-démocratie ? ... ou ... est-ce que l'on devient politicien de parti de pseudo-démocratie ? ... ou ... est-ce que l'on devient politicien de pseudo-parti de pseudo-démocratie ? ... ou ... est-ce que l'on devient pseudo-politicien de pseudo-parti de pseudo-démocratie ?


Avec comme question de numéros complémentaires:

A quel âge ... et ... à quel prix ?


Et avec comme questions de bonus-retirage:

Est-ce le parti qui fait levier pour le pseudo-politicien ?

Ou est-ce le pseudo-parti qui fait levier pour le politicien ?

Ou est-ce le politicien qui fait levier pour le parti ?

Ou est-ce le politicien qui fait levier pour le pseudo-parti ?

Ou est-ce le pseudo-politicien qui fait levier pour le pseudo-parti ?


J'ai bien essayé une simili-déclinaison en remplaçant "pseudo" par "crypto", mais malheureusement mon décrypto-ordinateur n'a pas réussi à trouver dans quel sens effectuer la déclinaison.

Écrit par : Chuck Jones | 01/12/2018

Les commentaires sont fermés.