11/11/2018

Ces administrés, tous des ânes !

CaptureSalerno1.JPG

RTS Info a interviewé récemment l’Argentière de la Ville de Genève, Sandrine Salerno, licenciée en sciences politiques, sur la suppression du forfait afin de garder uniquement le système de remboursement des frais effectifs.

Mais pour qui se prend Madame Sandrine Salerno, lorsqu’elle dit que le problème de ce forfait n’est pas compris ni par la population ni par les partis ?

Selon ses dire : « Le problème de ce forfait c’est qu’il est pas compris. Il est pas compris dans la population, mais moi je vois pour l’avoir beaucoup expliqué depuis des jours qu’il est très peu compris aussi au sein des partis. L’idée est de rendre le système plus transparent et plus simple aussi parce que uniquement basé sur les remboursements de frais professionnels sur présentation d’une facture. »

On sait tous ce qu’est un forfait des frais professionnels et la différence avec les frais effectifs. Les impôts ne donnent aucun choix aux citoyens lorsqu’ils inscrivent les déductions dans leur déclaration d’impôt. C’est l’un ou c’est l’autre !
Qu’avons-nous pas compris alors ? Le cumul n’est pas permis.

Peut-être qu’on pourrait sanctionner tous les citoyens qui n’ont pas compris, ou ne veulent accepter que les règles soient différentes pour les Conseillers administratifs de la ville de Genève ?

Toutes et tous sans privilèges d'après le motto du PS.

Commentaires

Aie la tête sur cette photo, t'as pas photoshop ou c'est naturel???? Elle qui a vécu dans le luxe dans son enfance, elle a bien de la peine à redescendre sur Terre! Pour elle 0+0+0 ça fait ........1000! Et pourquoi n'a elle pas dénoncé ces pratiques avant???? bin c'est c'est parce que c'est tornare qui l'a mis a cette place!!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/11/2018

Quand est-ce Corto sotirait du corps maudit de Dominique Degoumois, il faut appeler un exorciseur d Annemasse peut être?

Écrit par : Charles 05 | 11/11/2018

Et vous PLAGIAT 05 de Jean Favre, de Tupeutpas de, de, de et de etc!?

Écrit par : Patoucha | 12/11/2018

Cette Sandrine commence à faire chi.. Et si elle partait une bonne fois pour toute. A t'elle compris que personne ne veut d'elle?

Écrit par : Valérie | 11/11/2018

Elle n'a pas été réélue mais elle est encore là, c'est un fait!! La prochaine fois que vous passez dans la rue de l'Hotel de Ville, viser au 5, par la porte vitrée, la grande plaque de verre à droite, et admirer la grandeur de son nom et prénom sur cette plaque, ça va vous donner une idée de l'égo de la petite personne! OUI tornare a été un très bon professeur!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/11/2018

Du balais madame la médiocre. Vous avez suffisamment fait de dégâts en ville de Genève. Peut-être que votre colistier pourrait partir avec vous pour la prochaine législature. Débarras.

Écrit par : Pepito | 11/11/2018

Mais très cher C5@ nous n'avons, corto@ et moi même aucune relation contre nature! Nul besoin donc d'appeler l'marabout'd'ficelle du coin qui viendrait de l'autre côté du périph, avec un seau d'eau!!!!! Et mon corps n'est pas maudit du tout! Allez lire "L'Art de la mémoire" de Frances Yates cher M5@ vous en avez grand besoin!! Où aller "déterrer" Freud à Londres, enfin déterrer ses cendres pour entamer une longue psychanalyse ................lacanienne! L'urne qui contient ses cendres n'est pas enterrée, elles sont en fait dans un grand vase grec posé dans son bureau, moi je vous dis ça, je ne vous ai rien dit, faites comme bon vous semble! Et là vous allez nous parler de "l'origine du monde de Courbet" (Lacan en était le propriétaire) j'en mettrais ma main au feu!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/11/2018

Sa tâche actuelle consiste à remplacer la population d'origine suisse par des migrants dans tous immeubles de la gérance municipale !

Écrit par : Corto. | 11/11/2018

Elle se prend pour qui la bi-nationale ? Il faut qu'elle démissionne comme les autres "doigts crochus" ! Plus personne n'en veux, même pas Sommaruga !!!

Écrit par : Justine Tittgout | 12/11/2018

Le Service du contrôle financier (CFI) de la ville de Genève est dirigé par deux Directeurs, l'un est originaire de Gex, l'autre est Français.

Si j'étais eux, Devant si bonne fortune, je n'irais pas chercher noise a mon employeur le Conseil administratif Genevois. "Vos frais" emballé c'est pesé et merci encore.

Écrit par : Bob | 12/11/2018

Les français, pourvu de garder leur job bien rémunéré en francs suisses, ont une moins bonne vision lorsqu'il y a des cas de malversations. C'est ça ?
Merde alors. Il doit y avoir bien plus de cas de corruption.

Écrit par : Blauer | 12/11/2018

Attendez un peu, ils vont commencer à régler leurs comptes entre "amis" !

Écrit par : Corto. | 12/11/2018

Le lyonnais Antoine Pinay, ministre français de l'économie qui a sauvé en 58 le trésor public en deux semaines disait :

La politique c'est comme les andouillettes, ça doit sentir un peu la m...., mais pas trop !

En ce qui me concerne, ces petits débordements financiers sont plutôt rassurants !

Écrit par : Corto. | 13/11/2018

Blauer, je ne voulais pas mettre en doute ni l'expertise ni l'équité de ces deux professionnels.
Je m'interroge tout de même sur les notions de redevabilité et de concernement.

Écrit par : Bob | 13/11/2018

Les commentaires sont fermés.