07/11/2018

« Fais ce que je te dis, pas ce que je fais ! »

safe_image.jpg


Quelle fut ma surprise, lorsque je vis le co-président du Parti socialiste de la Ville de Genève s’exprimer dans le 12-45 (journal de la RTS) : « il faut faire toute la transparence… mais aussi préserver les institutions. Commencer à faire de la polémique politicienne et puis que le PLR gratte pour faire un contre-feu à l’affaire Maudet, …, je pense c’est pas bon, c’est pas bon pour Genève, c’est pas bon pour la ville, donc il faut trouver l’équilibre. »

Quelles sont ses compétences académiques en matière de gestion financière ? Car il s’agit avant tout d’argent et non pas d’institutions. Il s’agit d’argent des autres et d’argent de la cité. Ce n’est en tous cas, ni un problème d’anthropologie, ni un problème de théologie.

Voilà une situation désastreuse qu’il veut faire taire, sous le prétexte de préserver les institutions. Alors, laissons-les dilapider notre argent, ainsi les institutions seront préservées.

Mais, si je me rappelle bien, n’est-ce pas lui qui déséquilibrait nos institutions avec l’affaire Maudet en écrivant un article dans son blog? Et dont il faut rappeler, n’a coûté aucun un sou au contribuable (selon les informations connues à ce jour)? Bien sûr, il était peut-être question de faire virer un Conseiller d’État de son poste car il dérange et sa tête sort trop du lot ! Avait-on une idée pour le remplacer dans le siège au Conseil d'Etat ?

Ici, nous sommes apparemment en présence d’une situation de gouvernance défaillante sur la gestion de l’argent public. Si l’on veut venir sur le terrain des institutions, alors parlons de la «théorie de l’agence» qui montre bien que les intérêts des citoyens et ceux des élus divergent; malgré que les second sont au service des premiers et non l’inverse.

Une pratique à éliminer afin d'éradiquer les dysfonctionnements démocratiques. Ceci pourrait être fait également dans les différents partis politiques... Les citoyens et les votants pourraient enfin avoir un peu plus de confiance dans le système politique de notre pays. Plutôt qu'un déséquilibre, cela mettra enfin de l'équilibre dans nos institutions !

Dieu merci je ne fais plus partie du parti socialiste de la ville de Genève, lorsque je vois ce type de réaction au sein de cette section. Ah objectivité "relative" lorsque du nous tiens !

Commentaires

Eh bien tu vois tu es vengé cher ami! et l'autre qui est pote avec un milliardaire genevois!

Écrit par : Dominique Degoumois | 08/11/2018

Répondre à ce commentaire

Sauf erreur le premier à avoir montré l'exemple, il a même renoncé à son salaire de président !

Écrit par : Corto. | 09/11/2018

Répondre à ce commentaire

Oû que vous alliez sur cette planète, hormis bien-sûr les dictatures socialistes souvent sanguinaires où ils ont tout volé, vous verrez les étroites relations entre les socialistes et les milliardaires locaux ou pas, comme les arrangements entre les majors du Dow-Jones, du Nasdaq et la bande Clinton/Obama. Google, Amazon, Facebook, Apple et une centaine d'autres, surtout ceux qui contrôlent les gestions des données et les informations, tous de fervents soutient de la gauche.

A nouveau le monde s'est inversé, c'est une tradition dans les contorsions occidentales, mais pas pour longtemps !

Écrit par : Corto. | 09/11/2018

Répondre à ce commentaire

La question primordiale est de savoir pourquoi ces empires parfois plus puissants que les états ont choisis des partis de gauche ?

Écrit par : Corto. | 09/11/2018

Répondre à ce commentaire

Va regarder mes commentaires chez Décailler!! A plus! Oua oua oua

Écrit par : Dominique Degoumois | 09/11/2018

Répondre à ce commentaire

Tu parles de tordunar ?

Il faut savoir que les membres du PDC ne sont dans la politique, uniquement pour se faire du fric, rien d'autre !

Écrit par : Corto. | 10/11/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.