31/03/2017

Main basse sur l’argent des travailleurs: PV2020

Prevoyance.jpg

Certaines vérités ne sont jamais mises en doute par la pensée collective. Une de ces vérités est la suivante : « Le patronat assume, à part égales avec les salariés, les charges sociales relatives aux salaires ».

Pour notre part, nous convertissons cette vérité par : « Uniquement les salariés assument l’entièreté des charges sociales ».

Ce qui donne une toute autre vision quant à la place du monde patronal dans le domaine des fonds de prévoyance vieillesse (Fonds AVS, Caisses de pensions).

Lire la suite

28/03/2017

Les voisins fantômes dérangent

Gevray.jpg

Lorsque les nouveaux arrivants du quartier prennent leurs aises et viennent importuner les indigènes de par leur présence imposante, on peut parler de rivalité ou de conflit de voisinage.

Lire la suite

16/03/2017

Notre prévoyance vieillesse, un festin bancaire

Fotolia_38835867_Subscription_Monthly_XL.jpg

Est-il acceptable que l'argent des rentiers et futurs rentiers suisses fasse l'objet de spéculation dans les marchés boursiers juste pour gagner un peu plus d'argent ? Pourquoi ne pas miser cet argent au casino ?
N'y a-t'il pas d'autres œuvres sociales ou institutions publiques qui puissent bénéficier du pouvoir de financement du Fonds AVS et des Fonds de pension des Caisses du deuxième pilier ?

Lire la suite

14:24 Publié dans Etat, Gestion et finance publique, Gouvernance, Pensées, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

06/03/2017

La retraite à cinq minutes de la mort

la_minute_vieille_0.jpg

Voilà que Berne pioche sur le dossier de « Prévoyance vieillesse 2020 » depuis un certain temps déjà. Bientôt au mois de mars les parlementaires auront enfin statué sur le plan à adopter, un délai référendaire courra jusqu’en juillet et le 24 septembre le peuple sera appelé à une votation. Bien évidemment, le consensus entre partis obtenu sous la coupole, présagera peu qu’un parti lancera un référendum.

Lire la suite

02/03/2017

Le santé du parti socialiste de la ville

establishment.jpeg

A la lecture du 24 Heures de ce lundi, j’ai été surpris d’apprendre l’existence d’un certain mouvement de gauche du parti socialiste zurichois, dérangeant le président cantonal Daniel Frei et le Conseiller d'État Mario Fehr. De plus, l'article du blog de mon collègue socialiste Pascal Holenweg « Ciel le PS serait à gauche ! » m'a convaincu de sortir de mon silence relatif.

Lire la suite