05/10/2016

Les égoïstes n'aimaient pas AVS+

AVSplus_.jpg

Etant de la génération X, j'ai été choqué dernièrement par l'attitude égoïste de quelques individus de la génération Y; notemment sur leurs motivativations de vote concernant l'AVS du 25 septembre 2016. 
Au vu du résultat de cette votation, on constate l'état de désolidarisation de la majorité des suisses dans le domaine des retraites.


"Les vieux dépouillent la jeunesse au travers de cette initiative AVS+" ai-je entendu de la part de jeunes gens de la génération Y. Je dois préciser qu'il s'agissait de jeunes avec un revenu relativement élevé. Bien que la génération Y, se définit majoritairemnt par un égoïsme et un égocentrisme. 
Sont venus compléter cette couche de la population dans l'opposition à cette initiative les hauts salaires et quelques salaires moyens.

L'AVS est un système basé sur la solidarité entre hauts et bas salaires et entre personnes jeunes et âgées. Pour sa part, le deuxième pilier, la prévoyance professionne (LPP), se base uniquement sur le principe "de ce qui est mis en caisse par moi (et mon employeur) est ce que j'en retirerai au minimum plus tard" à l'âge AVS.
Pour ce dernier cas, l'affirmation devrait être nuancée car l'avenir nous dira si cela sera toujours le cas.

Comment peut-on encore faire subsister ces deux systèmes qui sont diamétralement opposés de par leur logique, philosophie et des acteurs qui les gèrent ? D'ailleurs ces deux sytèmes ne viennent pas se compléter de manière globale l'un l'autre, mais plutôt satisfaire l'égoïsme des uns.

Le système AVS est en mains publiques (organe central fédéral) et est régi juridiquement par la LAVS (RS 831.10) et les ordonnances y relatives. La LPP est, elle, majoritairement en mains privées au travers d'une multitude d'institutions de prévoyance et est régi juridiquement par la LPP (RS 831.40) et les ordonnances y relatives (dont l'OPP2).
Selon l'OFAS, la fortune à fin 2015 est d'environ quelques 45 milliards de francs et 770 milliards; respectivement pour l'AVS et la LPP.

Que je sache, si l'on fait partie des très bas revenus, la rente LPP ne sera pas vraiment un bon complément à la rente AVS, étant donné qu'il y a une déduction de coordination annuelle de CHF 21'150 qui pénalise les très bas revenus par une manque de cotisation LPP (part employé et part employeur).

Le premier pilier (AVS) et le deuxième pilier (LPP) ne sont complémentaires que pour les moyens et hauts revenus.
La LPP ne satisfait pas les très bas revenus qui doivent demander une aide sous forme de complémentaires AVS fédérale et cantonale: ces dernières auraient adapté, bien évidemment, leurs barêmes si la votation serait passée.

Il faut se faire une raison que le résultat du vote du 25 septembre 2016 fut la confirmation d'un trait de la population votante; c'est à dire l' "égoisme", car la majorité des votants n'était pas prête à accroître le montant de solidarité que représentait la hausse des rentes votée au travers d'une augmentation du taux de cotisation AVS; qui aurait fait participer les hauts salaires d'une manière plus importante en valeur absolue (en francs) car ce taux s'applique sur l'ampleur du salaire.

 

12:15 Publié dans Air du temps, Etat, Genève, Pensées, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Les seniors, qui votent plus que les jeunes, ont eu peur, ils ont eu peur de passer pour des égoïstes justement, ils n'ont pas compris. Je m'en suis rendue compte en les interrogeant au café les jours qui ont suivi.

Écrit par : Jack_Line | 05/10/2016

@Jack_line faut croire que vous n'avez pas interrogé au bon endroit et les bonnes personnes

Écrit par : lovejoie | 05/10/2016

Jack_Line revoyez ces personnes en retraite, souvent elles ont droit à des complémentaires qu'elles ne demandent même pas.
Ceci sera donc reporté sur les impôts de tous, de manière nettement plus conséquente que la charge -light- que cela aurait représenté en donnant ces 10% supplémentaires.

J'ai eu la même réaction que vous Monsieur, voyant les discours égoïstes, je me suis promise que si la votation ne passait pas, je mettrais mon esprit de solidarité de côté et penserais à moi d'abord!

Ce que j'ai fait et à ce jour pour une trentaine de personne autour de moi.

Écrit par : Corélande | 06/10/2016

Les commentaires sont fermés.