16/08/2016

Dévoiler le dilemme de la burqa

Burqa2.jpg

Dans l’espace public occidental ...

être pour la burqa c’est accepter que quelques femmes, contre leur pouvoir, se fassent asservir visuellement et publiquement et se voir ôté leur droit à la décision personnelle. Ici les femmes ne sont pas à l'égale de l'homme comme stipulé dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et dans nos Constitutions.

être contre la burqa c’est être contre la symbolique qu’elle représente en matière d’asservissement de la femme sous la vision qui est la nôtre et qui est conforme aux traditions de nos pays occidentaux sous régime démocratique ; malheureusement la burqa est soutenue par le couvert religieux, ce qui transfère le débat dans le terrain de la liberté de croyance et du droit à la différence (de groupe et non pas individuelle).  


Est-ce qu’une femme occidentale un tant extravagante et sensuelle par l’habillement serait tolérée dans certains pays du Moyen-Orient comme elle pourrait l'être dans l’espace public occidental ?

Peut-on accepter, nous occidentaux, que cette femme aille ainsi vêtue dans les pays du Moyen-Orient ?

Peut-on accepter, que certains pays islamistes (éventuellement islamiques) interdisent cet habillement très sensuel sous le prétexte d'une prétendue décadence vestimentaire occidentale face au mode de vie basé sur le modèle politique religieux islamique ? Est-ce un crime d’aller ainsi vêtue ?

Comment peut-on de manière non réciproque accepter en territoire occidental que nos valeurs soient mises à mal, face à la suppression de la liberté individuelle de certains sujets (même de passage), une femme obligée à la soumission, une personne voilée et ce publiquement face à notre modèle politique démocratique basé sur les libertés ?

Quid les femmes islamiques qui ont choisi volontairement cet habillement, à l’instar du cas miroir d’une occidentale en territoire islamiste ou islamique ?

Une réponse peut être trouvée dans le fait suivant, la Charte arabe des droits de l'homme n’a toujours pas introduit l’égalité homme/femme alors qu'elle figure dans la Déclaration des droits de l’homme.
Laquelle des deux applique-t'on en occident ? et au Moyen-Orient ?

15:14 Publié dans Air du temps, Causes et associations, Pensées, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.