14/06/2016

Les attentats terroristes et le pasteur de malheur

o-anderson-facebook.jpg

Comment peut-on se réjouir de la mort d’innocentes victimes d’attentat par le groupe djihadiste Etat islamique ? Homme d’église baptiste, Steven Anderson a surtout du venin dans la bouche.


Après l’attentat terroriste perpétré à Orlando par l’islamiste américain Omar Mateen, le prêcheur américain Steven Anderson tente de faire le plein d’homophobes pour son église. Il s’est réjoui de la mort des cinquante victimes homosexuelles sous des prétextes bibliques et se soucie qu’il puisse y avoir, à la suite de cette tuerie, une réaction politique à l’encontre du droit à posséder son arme pour se défendre.

Déjà après les attentats de Paris, ce pasteur baptiste s’était exprimé dans un sermon endiablé sur le fait que Paris était une ville de débauche et qu’aller écouter le concert au Bataclan, c’était pactiser avec le Diable. De ses dires, le groupe qui y donnait le concert, les « Eagles of Death Metal », était composé de sodomites dépravés.

Etrange obsession qu’a ce pasteur de justifier les tueries islamistes par la punition divine à l’encontre des homosexuels. Steven Anderson voit le péché de chair partout et demande même dans ses prêches que le gouvernement américain condamne et tue les gays.

Pourquoi les Etats-Unis ne créent pas une loi qui punisse le discours de haine ? Bien que ce ne sont pas des ouailles baptistes qui accomplissent ces crimes, il n’est pas acceptable de nos temps de pareils discours à l'encontre d'une partie de la population. La libre expression a une limite et cette limite est dépassée par ce fanatique prêcheur baptiste.

Étrange, autant la Constitution américaine que le Traité ratifié par les Etats-Unis sur les droits de l’homme des Nations Unis (1948) ne mentionne que la discrimination comme délit mais nullement le racisme et les propos racistes : racisme sous une vision large, de tout type (religion, race, pensée, de différence, …).

Il y a encore du chemin à faire dans ce pays, et je n’ose pas penser que c’est pas demain la veille que le racisme envers les homosexuels s’estompera aux Etats-Unis et dans le monde.

Il serait grand temps que l’homophobie soit déclarée un délit, également en Suisse, du point de vue légal !

11:30 Publié dans Causes et associations, Pensées, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Il serait grand temps que l’homophobie soit déclarée un délit, également en Suisse, du point de vue légal !"
1. Vous devriez vous relire : "l’homophobie soit déclarée un délit" "du point de vue légal". De quel autre point de vue serait-ce possible ?
2. "l’homophobie soit déclarée un délit" : vous vous rendez compte que vous vous attaquez à la liberté de PENSER ?
3. Moins important, mais tout de même : homophobie signifie en fait "crainte de son semblable" comme homosexuel signifie orienté sexuellement vers son semblable.
Faudrait trouver autre chose...
4. Faudrait-il à vos yeux criminaliser toutes les phobies ? Pourquoi pas ?

Écrit par : Géo | 16/06/2016

Cher GEO, voici les réponses ou détails sur vos 4 points :-)

1) délit du point de vue moral? délit du point de vue légal ?$
2) savez-vous que la liberté d'expression (y compris de presse) (et non de PENSEE car tout le monde peut penser ce qu'il veut) est limitée et sanctionnée dans les cas suivants: diffamation injure provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence négationnisme et de contestation de crime contre l’humanité?
De plus l'EXPRESSION par rapport à la PENSEE, est vérifiable et donc potentionnellement sanctionnable.
3) Définition d'HOMOPHOBIE désigne l'aversion ou le rejet de l'homosexualité et plus généralement de toute attitude hostile, de manière avouée ou non, envers les homosexuels, les gays, les lesbiennes, les bi-sexuels ou les transsexuels
4) Définition de PHOBIE: crainte angoissante et injustifiée d'une situation, d'un objet ou de l'accomplissement d'une action. Aversion très vive pour quelqu'un ou peur instinctive de quelque chose.
De plus je vous signale que HOMOPHOBIE n'égale pas PHOBIE des HOMOSEXUELS !!!
Ne pas oublier que l'HOMOPHOBIE ne se limite pas à croire que l'homosexualité est une erreur, mais est aussi un ensemble de prises de position et d'actions spécifiques telles que le déni du droit à l'égalité entre homosexuels et hétérosexuels, ou encore l'opposition à toute forme de protection spécifique...

Cher GEO ...en définitive, bien que je ne sois pas un spécialiste du domaine juridique ou spécifique à la discrimination et atteintes ... je vous vous rappelle que j'arrive tout de meme à faire des nuances, et vous pouvez également le faire :-)
De plus, par pitié, personnellement j'émet parfois des propos qui peuvent me mettre une majorité contre moi (pas cet article ... mais d'autres post ... par exemple dans Facebook) et j'ai le courage de toujours le faire sous mon nom (visible). Je comprends que vous craigniez des réactions négatives à votre encontre... mais passez ce stade ... et vivez librement et montrez que vous etes qqn et levez la tete... Si jamais, il toujours possible de se tromper. Moi cela me dérange pas de risquer de me tromper ...
Cependant j'admire le fait que vous teniez à débattre... à bientôt ... et je suis toujours accessible et ouvert d'esprit, même à penser l'inimaginable et si je l'estime défendre des positions y relatives :-)

Écrit par : Manuel Alonso Unica | 16/06/2016

"j'ai le courage de toujours le faire sous mon nom (visible)"
Il est normal de devoir se répéter quelque peu sur les blogs, vu leur caractère très volatile :
- mon pseudo est moins anonyme que mon patronyme : 32 homonymes sur "directories".
- je l'utilise depuis dix ans sur cette plateforme. Mon identité est connue de M.Mabut et de M.Duval, qui la demandait à tous ses intervenants.
- l'argument de la suppression des pseudos relève de la même logique que les Landsgemeinde : rien de moins démocratique que le vote non-anonyme...


Pour le reste, je pense que "Il serait grand temps que l’homophobie soit déclarée un délit" est une aberration anti-démocratique de plus, très difficile à mettre en oeuvre le cas échéant. Et il faudrait alors aussi punir l'hétérophobie, très présente chez les homos...

Écrit par : Géo | 17/06/2016

Il serait temps que Géo soit déclaré un délit de tous les points de vue.

Écrit par : Une idée | 17/06/2016

Tiens, bonjour Plouf. Pas terrible, votre idée/pseudo, mais venant de vous, c'est déjà bien d'en avoir une...

Écrit par : Géo | 17/06/2016

Les commentaires sont fermés.