13/12/2015

L’association des habitants des Pâquis rejoint le mouvement

Tou_1.jpg

L’association des habitants des Pâquis SURVAP soutient le mouvement contre les coupes budgétaires cantonales en invitant les habitants des Pâquis à signer et faire signer le référendum « Stop au « Personal stop » ». Un mailing a été envoyé à tous ses membres afin de faire également signer le référendum « Non aux congés-ventes ».


En qualité de membre du collectif « Touche pas mes services publics », SURVAP milite afin que les intérêts des citoyens soient préservés.

La loi 11398 votée lors des sessions de novembre 2015 surnommée la loi « Personal Stop » impose que tant que la dette n’est pas ramenée au montant des ressources de l’État, soit une économie de 5 milliards, les charges de personnel et l’ensemble des charges de fonctionnement de l’État, y compris les subventions, les aides sociales et le soutien au monde associatif doivent être gelées. Les partis de droite et d’extrême droite qui détiennent la majorité au Grand Conseil genevois cherchent à tout prix à s'attaquer à la fonction publique et par la même aux prestations publiques des habitants de Genève.

Ainsi à l’avenir, pour la même charge fiscale les citoyens à bas et moyens revenus se verront ponctionner injustement des prestations publiques : instructions, sécurité, social, santé, …

Ce n’est pas la vision de l’Etat de demain que l’on veut se faire ; plus de pouvoir aux puissants, moins de protection pour la majorité des habitant-e-s ; plus de place aux intérêts privés, moins de défense de l'intérêt public !

02:24 Publié dans Etat, Genève, Gestion et finance publique, Les Pâquis, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.