09/09/2015

Tricot et Porno

15623782_352039761836455_8377951082332028928_n.jpg

Lorsque le tricot rencontre le porno.


Lors du festival de la Batie 2015, j’ai été voir au théâtre du Grütli la pièce « Nous sommes tous des pornstars » du metteur en scène Jérôme RICHER, qui a lieu du 8 au 12 septembre.

Au même moment l’artiste genevoise Ursina RAMONDETTO, expose dans le hall d’entrée du théâtre ses œuvres tricotées, dont certaines font partie des accessoires de la pièce jouée par la « Compagnie des Ombres ».

Autant la mise en scène de la pièce de théâtre que les œuvres en tricot m’ont fait sourire, rire et passer un bon moment.

« Certains propos peuvent choquer la sensibilité des spectateurs (16 révolus) », me voilà averti.

Alors qu’Eve ENSLER fait parler fictivement « la foufoune » dans le « monologue du vagin », Jérôme RICHER préfère, lui, faire parler dans la pièce de théâtre des actrices du X sur la réalité de leur métier et les pratiques, souvent indécentes, que le « mâle » et la « société » leur demandent de faire pour assouvir leur désir.

La pièce est composée de monologues de trois comédiennes assises sur des chaises qui se coupent la parole en séries et ceci entrecoupé de performances de ces dernières et de scènes visuelles projetées contre les parois et des envois sonores.

Que vais-je retenir de cette soirée au théâtre outre le bon moment passé ? Libre à chacun de prendre et de penser ce qu’il veut, pour ma part ce sera la doxa très vulgaire de la doctrine néolibérale projetée lors de la pièce « il vaut mieux être celui qui encule que celui qui est enculé » et l'information sur l’origine d’une bande sonore diffusée lors de la pièce qui nous a été donnée par Jérôme RICHER après le spectacle.

Je conseille vivement toute personne d’aller voir la pièce de théâtre qui est mémorable.

Les œuvres d’Ursina RAMONDETTO sont à vendre. Moi je ferai une commande spéciale chez l’artiste. Je ne vais pas acheter la plus grande œuvre d'Usina, « Manuel », car les girls en ont besoin.

 

Manuel ALONSO UNICA

http://www.batie.ch/2015/277-jerome-richer

https://www.facebook.com/knitabitauxgrottes

14:29 Publié dans Air du temps, Art, Genève, Théatre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.